SYRIE, LE CRI ÉTOUFFÉ

Compétition Internationale plus de 40 min.

SYRIE, LE CRI ÉTOUFFÉ

De Manon Loizeau et Annick Cojean – 72 min – France – 2017
Avec la collaboration Souad Wheidi

SALLE 5 – VENDREDI 23 MARS – 11H05

 Image : Laurent Stoop
Montage : Mathieu Goasguen
Production : Magneto Presse
Avec la participation de France 2, du CNC, de la Procirep et de l’Angoa

C’est une plainte étouffée mais assourdissante. Un cri silencieux dont les soubresauts déchirent les murs des prisons, des sous-sols, des antichambres de la mort. Celui des femmes syriennes violées depuis six ans, des geôles de Bachar al Assad à celles de Daech.
Ce crime contre l’humain, ignoré de tous mais organisé et réfléchi, est fondé sur l’un des tabous les mieux ancrés dans la société traditionnelle syrienne. Le viol comme arme de guerre en Syrie est un moyen de détruire la femme et son identité, de briser sa famille, son clan, et toute forme de résistance. L’un des crimes les plus tu, mais aujourd’hui la parole de ces femmes emmurées dans la honte et le silence, se libère.

 

MANON LOIZEAU

ANNICK COJEAN