mexique-migrants-disparus-FIGRA_2019

MEXIQUE : A LA RECHERCHE DES MIGRANTS DISPARUS

MEXIQUE : A LA RECHERCHE DES MIGRANTS DISPARUS

De Alex Gohari et Léo Mattei – 24 min | France – 2018

SALLE 4 - JEUDI 14 MARS - 16H30

Image : Alex Gohari et Léo Mattei
Montage : Matthieu Besnard
Production : Nova production
Co-production : ARTE G.E.I.E.

grand-prix-moins40_FIGRA_2019_noir

SYNOPSIS

Ruben Figueroa, un Mexicain de 36 ans, s’est donné pour mission de retrouver les clandestins latino-américains disparus dans son pays. Ils sont des dizaines de milliers chaque année à entreprendre le terrible parcours à travers le Mexique pour rejoindre les États-Unis. Un voyage en enfer, entre narcotrafiquants, policiers corrompus et passeurs, avant l’ultime piège de la frontière. Des centaines d’entre eux disparaissent chaque année. Morts de soif dans le désert, assassinés ou terrassés par la honte d’avoir échoué. Seul, Ruben en retrouve quelques-uns chaque année, avec les maigres indices collectés auprès des familles des disparus : photos, noms, tatouages.

Ruben Figueroa, a 35 year old Mexican, gave himself a mission : find the migrants from Latin America who have disappeared in Mexico. There is no voice-over, Ruben tells himself his story. Dozens of thousands of clandestine people try to reach the US by crossing Mexico each year. A nightmare because of the violence of the drug cartels, the corrupted police officers and the smugglers, before the last trap : the border. Hundreds disappear each year. They die in the desert, they are executed or, as they have failed to enter the US, they hide because of shame. Each year, Ruben finds some of these migrants, by browsing the country with only a few clues : a photograph, a name, a tatoo.

ALEX GOHARI

C’est en tant que JRI pour les rédactions de France Télévisions qu’Alex Gohari a débuté dans le métier. Pendant 6 ans, il a couvert les événements majeurs de l'actualité internationale, notamment les conflits syriens et ukrainiens. En 2012, il a décidé de s'installer plusieurs mois en Iran et y a réalisé son premier grand reportage sur les migrants afghans, « Les petites mains de Téhéran » pour Arte Reportage. Un film sélectionné au FIGRA 2012. Alex Gohari vit aujourd’hui au Mexique. Il y a notamment réalisé avec Léo Mattei « La Bestia » (Arte Reportage, 2018), sur le train emprunté clandestinement par les migrants latino-américains.

LÉO MATTEI

Journaliste et réalisateur indépendant, Léo Mattei a commencé sa carrière en Inde en tournant pour Arte Reportage « Les veines ouvertes du géant indien » en 2009.  Depuis, il couvre l’actualité internationale, de la Syrie au Mali, notamment pour Arte, Al Jazeera ou Associated Press. Il s’intéresse en particulier aux problématiques liées à la migration. Il a réalisé entre autres « Qatar, travailler comme des esclaves » pour Arte, « Mic Mac sur le Rio Grande » pour Canal+ et il a été sélectionné pour le prix Albert Londres 2018, avec le réalisateur Alex Gohari, pour « Mexique : à la recherche les migrants disparus » (Arte Reportage).