LES « RETOUR SUR LE FIGRA »

ÉDUCATION MÉDIAS

LES « RETOUR SUR LE FIGRA » 2019

Les « Retour sur le FIGRA 2019 » se sont déroulés de fin novembre à fin décembre 2019 dans l’académie de Lille.
Ce dispositif d’Éducation aux Médias et à l’Information donne l’opportunité aux écoliers, collégiens et lycéens de vivre l’expérience FIGRA. Ils assistent à la projection de reportages et de documentaires sélectionnés et primés lors du dernier FIGRA. Ils sont amenés à s’interroger sur les grands sujets d’actualité, à échanger avec les réalisatrices et réalisateurs lors de débats animés par le CLEMI Lille.

◊ Trois réalisatrices, Delphine Minoui, Mathilde Damoisel et Sarah Lebas se sont confrontées au regard des élèves du lycée professionnel Saint-Exupéry d’Halluin 250 collégiens et lycéens ont découvert leurs documentaires les 28 et 29 novembre 2019. Ils ont échangé par Skype avec Delphine Minoui, réalisatrice de Daraya, la bibliothèque sous les bombes (Grand prix du FIGRA 2019, prix du jury jeune FIGRA 2019), Mathilde Damoisel, réalisatrice de Simone, Olympe, Louise et les autres : la grande histoire des féministes et Sarah Lebas, réalisatrice de Extra-Ordinaires.Via Internet les échanges étaient très riches et denses et ont permis aux élèves de découvrir les spécificités des reportages et des documentaires. Ces jeunes générations ont pu mieux appréhender et comprendre en quoi les documentaires peuvent ouvrir l’esprit critique et offrir un autre regard sur les grands sujets de société.

◊ Des reportages engagés pour éveiller la citoyenneté pour les écoliers, les collégiens et les lycéens de Dourges, Hénin-Beaumont et Noyelles-Godault. Les 12 et 13 décembre 2019, 300 écoliers, collégiens et lycéens de Dourges, Hénin-Beaumont et Noyelles-Godault se sont retrouvés autour de la question des « Médias d’investigation, reportages engagés ». Les documentaires consacrés à l’environnement, à l’Amérique latine, à l’impact des médias, aux nouvelles formes de désobéissance civile dans le monde ont constitué matière à réflexion pour les jeunes. Delphine Minoui (Daraya, la bibliothèque sous les bombes), Paul Moreira (La guerre de l’info, au cœur de la machine russe) et Marlène Rabaud (Congo Lucha, Prix spécial du jury FIGRA 2019 et Prix du public FIGRA 2019, Prix Albert Londres 2019) ont su transmettre leur travail et leur regard auprès du public scolaire. Les élèves sont repartis avec quelques clés et quelques pistes pour mieux penser et regarder avec curiosité le monde d’aujourd’hui.

◊ Dernier Retour sur le FIGRA 2019 avant le FIGRA 2020 pour 300 lycéens du lycée Jules Mousseron de Denain.
Le cinéma d’art et essai l’Imaginaire s’est mobilisé avec le lycée Jules Mousson pour organiser la projection de quatre documentaires. Une journée intense pour les élèves qui ont abordé des grands thèmes comme « Médias et engagement », « Médias et démocratie ». Les temps d’échanges avec le réalisateur Benoit Bringer (Faut-il arrêter de manger les animaux ? Prix du public Autrement vu FIGRA 2019) et Hanna Assouline (co-réalisatrice des Guerrières de la paix, mention spéciale du jury FIGRA 2019, prix Aïna Roger ESJ Lille- FIGRA 2019) leur ont apporté des éclairages sur les sujets de ces documentaires mais surtout leur a donné une belle leçon d’engagement et de citoyenneté.

Un groupe de lycéens au FIGRA

Le FIGRA remercie chaleureusement tous ces réalisatrices et réalisateurs passionnés et engagés qui vont à la rencontre de ces jeunes générations. Ils offrent de leur temps pour témoigner de leur travail et partager ainsi leur regard sur le monde.