ghazipur-site

GHAZIPUR, À L’OMBRE DE LA DÉCHARGE

GHAZIPUR, À L’OMBRE DE LA DÉCHARGE

De Maxime Priou, Arthur Rayssiguier et Marin Guillochon – 33 min – France – 2019

Image : Maxime Priou
Montage : Marin Guillochon
Production : Monolithe Films

On ne voit qu’elle, surplombant l’horizon, la montagne de déchets de Ghazipur. De la hauteur du Taj-Mahal, soixante-dix mètres d’ordures s’élèvent au-dessus de la ville qui l’entoure, New Delhi. Au cœur d’un vaste bidonville, côtoyant la décharge, où des hommes et des femmes tentent de survivre tant bien que mal, entre le ramassage des déchets, la maladie, la drogue qui fait rage et le manque de ressources. En découlent de graves problèmes sanitaires pour les habitants et les travailleurs précaires qui n’ont pas d’autres choix que de vivre là.


Les réalisateurs

Marin Guillochon a suivi des études de cinéma au sein du CLCF, spécialisation Montage. Il a récemment travaillé chez Timuzo, Planimonteur, France TV et Canal +. Pour Spicee, il réalise son premier documentaire «  Rohingya : l’exil ». Depuis début 2019, il réalise également, sous la bannière de Monolithe Films, des spots publicitaires et des clips musicaux.

Maxime Priou a suivi des études de journalisme, spécialisation Documentaire, à L’ISCPA. Il a travaillé chez 10 Sport, 13 Productions, CAPA, Caméra Subjective et AB Porductions. Pour Spicee, il réalise son premier documentaire « Rohingya : l’exil ». Depuis début 2019, il réalise également, sous la bannière de Monolithe Films, des spots publicitaires et des clips musicaux.

Arthur Rayssiguier est diplômé en 2018 du CLCF en tant qu’assistant réalisateur. Il a réalisé plusieurs courts métrages de fiction. Depuis 2019, il réalise des spots publicitaires, des clips musicaux et documentaires, avec Monolithe Films.

➡ Revenir à la Compétition internationale de moins de 40 min