MOSSOUL, APRÈS LA GUERRE

MOSSOUL, APRÈS LA GUERRE

De Anne Poiret – 60 min – France – 2019

Image : Thibault Delavigne
Montage : Mathieu Goasguen
Production : Magneto
Co-Production : Arte
Avec la participation de la RTS Radio Télévision Suisse et de Knowledge Network
Et le soutien du CNC, de la PROCIREP et de l’ANGOA

Compétition Internationale
de plus de 40 minutes – [2020]
SALLE MAURICE RAVEL MERCREDI 11 MARS 11H00

Le 10 juillet 2017, après 9 mois de combats, Mossoul, la deuxième ville d’Irak, où symboliquement le Califat avait été proclamé, était libérée de Daesh. Et maintenant ?
Qui relèvera Mossoul ? Qui reconstituera le patrimoine pulvérisé par Daesh ? Qui assurera la sécurité ?
A Mossoul, se joue l’avenir de l’Irak, de toute la région et notre avenir à tous. Les défaillances de la communauté internationale, celles de l’État irakien, la corruption et l’insécurité… Tout œuvre pour que les conditions d’apparition de l’État Islamique se remettent en place. Si Daesh devait renaître sur les cendres de cette reconstruction avortée, qui sait jusqu’où le Califat étendrait ses tentacules ?


La réalisatrice
Anne Poiret

Anne Poiret est réalisatrice et journaliste d’investigation basée à Paris. Elle collabore pour différents magazines d’information et réalise des documentaires depuis 18 ans. Elle a gagné le prestigieux prix Albert Londres en 2007 pour son film tourné au Sri Lanka, « Muttur : un crime contre l’humanitaire ». Anne s’intéresse particulièrement aux traumatismes et aux zones grises qui surgissent après les conflits. Parmi ses documentaires les plus remarqués : « Soudan du Sud : fabrique d’un État » avec Florence Martin-Kessler (2011). « Lybie : l’impossible État-nation » (2015), « Bienvenue au Réfugistan » (2016), « Syrie, mission impossible » (2017).

➡ Revenir à la Compétition internationale de plus de 40 min