argentine-glyphosate-FIGRA_2019

ARGENTINE : LES PIONNIERS DE L’APRÈS GLYPHOSATE

ARGENTINE : LES PIONNIERS DE L’APRÈS GLYPHOSATE

De Nathalie Georges – 24 min | France – 2018

SALLE 4 - SAMEDI 16 MARS - 9H30

Image : Eric Bergeron
Montage : Frédéric Grimm
Production : ARTE G.E.I.E.


SYNOPSIS

Peut-on se passer de glyphosate ? L’Union Européenne a décidé en novembre 2017 de renouveler sa licence pour 5 ans. La France veut l’interdire d’ici 2021. Mais comment continuer à cultiver sans cet herbicide ?
En Argentine, l’un des principaux consommateurs mondiaux de glyphosate, les cultures OGM occupent la plus grande partie des terres agricoles. Depuis quelques années, des médecins, experts, scientifiques, constatent l’explosion du nombre de cancers, de malformations congénitales, de troubles de la thyroïde dans les régions agricoles. En réaction, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à renoncer aux pesticides, « el veneno », comme ils les surnomment.

ARGENTINA: PIONEERS OF A POST-GLYPHOSATE ERA
A film by Nathalie Georges


Can we produce enough food without herbicides such as Glyphosate? The EU has decided to renew its licence for 5 years although some worry about its environmental impact. Argentina is one of the the world’s biggest users of glyphosate. GMO crops cover most of the agricultural land. However, in recent years, cases of cancers, birth defects and thyroid diseases have skyrocketed in those areas. After two decades of massive use of GMOs and pesticides, a handful of Argentinian farmers are questioning their farming methods. And they decided to give up pesticides and implement sustainable methods.

NATHALIE GEORGES

Journaliste depuis 1995, Nathalie Georges a occupé différentes fonctions au sein de la rédaction d’Arte Journal - rédactrice et présentatrice - avant de rejoindre celle d’Arte Reportage en tant que reporter depuis 2012. Auteur de nombreux reportages en Inde, au Mali, en Argentine, au Pérou, aux Philippines, en Italie, elle privilégie les histoires humaines et les témoignages.